Je suis très heureux de partager avec vous ces 3 séries de photos qui retracent mon histoire de “preneur d’images”. Autodidacte, mon parcours est loin d’être obnubilé par la technique photographique, je suis par contre passionné par la prise vue. L’action de “prendre des photos” est omniprésente dans tous mes déplacements, cela m’amène à voyager différemment et me pousse à partager avec chaque habitant des instants insolites.

Le livre “Evasions” est une compilation de 60 photos prises entre 2003 & 2009, avec un boitier argentique, démarche photographique très différente du numérique. Le coût de chaque pellicule avec un boitier chargé d’avance (avec sa sensibilité et sa colorimétrie) vous oblige à anticiper chaque prise de vue (cadrage et réglage de votre couple vitesse/ouverture). La jeune génération peut avoir du mal à imaginer comme cette contrainte vous guide sur les bases même d’une photo équivoque, qui vit, ou d’une image qui parle avec plusieurs niveau de lecture. Paradoxalement, comme dans pas mal de disciplines, la contrainte et le cadre (propre et figuré) vous permet de vous libérer, c’est aussi vrai dans la prise de vue. En collaboration avec mon ami Olivier Andrys (auteur/compositeur/interprète) qui a préfacé le livre et titré chaque image, nous avons choisi 60 photos de 5 destinations : Sénégal, Maroc, Liban, Cuba et Barcelone. Ayant rencontré à l’époque, quelques soucis concernant la conversion de mes négatifs au format papier, j’ai depuis travaillé avec Gérard Niemetzky (à la maison de la photographie à Arles) pour palier à ces lacunes et pour me spécialiser dans la post/production.

Le deuxième recueil “Destination…” est une sélection de 80 photos issues de pays très divers, avec mon premier boitier numérique, un 5D entre 2011 et 2017. J’ai voulu pour ce livre un format et un papier léger, sans fioriture, un pêle-mêle simple et direct, de toutes mes photos et mes rencontres durant ces 6 années ! Un grand merci à mon compagnon de route Emmanuel Van Cappel (auteur/interprète) pour son regard extérieur et pour l’écriture de la préface.

Enfin la troisième série est composée de photos de Chartres, ma ville natale, pendant l’été 2015. L’exercice fut déstabilisant mais surtout très enrichissant. Je me suis aperçu, dans ces rues que je connais par cœur, combien le regard d’un photographe peut être singulier. J’ai pu à cette occasion redécouvrir la ville dont je suis originaire et dans laquelle j’habite encore aujourd’hui. Vous pourrez trouver, sur ce site, un poster Chartres by Ruben de 12 photos au format 80X60.

Sans savoir quelles photos composeront les prochaines séries, je choisirai pour mes prochains déplacements un boitier hybride, plus léger, pour encore plus de discrétion (Le 5D est lourd pour mon petit gabarit et ne passe pas inaperçu). Avide de nouvelles images et de rencontres, je continuerai de capter des instantanés de chaque moment au plus proche de chacun et chacune d’entre nous, avec toujours plus d’appétit et de passion.